Traduire, s’autotraduire, écrire

Les auteurs invités ont un point commun: tous trois sont bilingues et traduisent eux-mêmes leurs propres textes. Pourquoi et comment procèdent-ils, quand ils s’autotraduisent?

Rebecca Gisler, Heike Fiedler et Alessandro de Francesco développent des écritures et un rapport à la langue très différents. Un point commun les réunit toutefois: tous trois sont bilingues et traduisent eux-mêmes leurs propres textes. Ce travail de traduction est-il une démarche strictement traductive ou implique-t-il une marge de réécriture? L’imagination prend-elle les mêmes formes selon la langue dans laquelle un auteur bilingue s’exprime?

Autant de questions qui en ouvrent d’autres encore et nous conduisent au cœur de la création littéraire. Car si une traduction est toujours liée à un moment précis et à une époque, une œuvre littéraire est aussi en constante évolution. Avec nos invités, nous arpentons ces territoires linguistiques et littéraires hautement stimulants.

Plus d'informations et réservations: MRL.

Détails

Quand ?

Du 4 oct. 2022
19h:00 – 20h:00

Où ?

Maison Rousseau et Littérature

Grand-Rue 40

1204 Genève

Le prix

Chf 12,00 / 10,00 (AVS, étudiants, chômeurs)

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé Politique de confidentialité.